5èmes rencontres nationales le 12 juillet 2016

logoAMweb

5èmes Rencontres Nationales Accord Majeur 2016

12 juillet à Aix-en-Provence

Centre de Congrès d’Aix-en-Provence


La scène musicale à l’épreuve du changement

Une loi d’orientation pour la culture et la mise en place d’une réforme territoriale sont autant d’enjeux pour l’avenir de la vie musicale et des acteurs qui la composent, l’interprètent et la diffusent. La rencontre de la musique avec les différents publics est source d’un questionnement sans cesse renouvelé. La récente inscription dans le projet de loi de la notion des droits culturels du citoyen interroge le secteur. Entre idées reçues et angélisme, quel chemin tracer pour construire le nouveau monde musical de demain ?

Cette journée propose deux temps distincts d’échanges. Le premier sera fondé sur une approche des mutations des politiques publiques de la culture dans le cadre d’échanges rassemblant des acteurs institutionnels. Le second proposera, l’après-midi, le principe d’une «battle » à des personnalités du secteur musical, engagées sur le terrain et défendant des points de vue contradictoires et/ou complémentaires,  suivi d’échanges avec la salle.

09h30 – 10h15
Discours d’ouverture 

Bernard Foccroulle, Directeur du Festival d’Aix-en-Provence
Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication (sous réserve)

Pour Accord Majeur  :
Helena de Winter, Secrétaire générale, REMA – Réseau Européen de Musique Ancienne
Benoit Thiebergien, Président de Futurs Composés

Intervention de Patrick Bézier, Directeur général d’Audiens
Sécuriser : une exigence sociale au service de la création et de l’innovation

10h15 – 12h30
Incertitudes et perspectives d’un monde en mutation
Entre réforme territoriale et loi sur la liberté de création, quels enjeux ?

Propos liminaire par Emmanuel Négrier, Directeur de recherche au CNRS, CEPEL, Université de Montpellier 1, suivi d’une table ronde

Un an après les rencontres d’Accord Majeur consacrées à la réforme territoriale, nous proposons, lors de cette demi-journée, de faire un premier état des lieux de la mise en œuvre de la loi et d’appréhender son application pratique dans les territoires. Où en sommes-nous de la création des nouvelles régions ? Comment les services s’organisent-ils ? A quelles difficultés se heurtent les acteurs des musiques de répertoire et de création ? Comment l’État déconcentré s’adapte-t-il à la nouvelle donne ? Dans ce contexte, comment recevoir la loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine ?

Avec la participation de :

Patrick Bloche, Président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale
Catherine Morin-Desailly, Présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat

Pascal Mangin, Président de la commission culture de la région Grand Est
Laurent Roturier, Directeur des affaires culturelles de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (sous réserve)
Michel Rotterdam, Directeur de la culture, Métropole de Lyon (sous réserve)
Jean-Noël Tronc, Directeur de la SACEM

Pour Accord Majeur :
Lorraine Villermaux, Présidente de Profedim

Modératrice :
Anne Quentin, journaliste, auteure et critique


12h30-14h30
Déjeuner au Pavillon Vendôme (réservation obligatoire)


Après-midi
En forme de battle : échanges sur tous les tons !

Dans un contexte artistique et culturel dont les bases se déplacent et évoluent en même temps que le monde change, deux questions particulièrement cruciales traversent le champ culturel contemporain : quelle place accorder aux citoyens et aux publics et comment peuvent-ils « s’approprier » un espace que leur réserve la loi dans la mention des droits culturels ? Par ailleurs, sur la scène artistique, comment le renouvellement générationnel se traduit-il ? Quelle part faut-il accorder à l’évolution des formes ? Entre pluridisciplinarité et transdisciplinarité, les artistes sont-ils contraints d’entrer dans les croisements disciplinaires ?

Ces deux thématiques seront développées sous forme de débats dynamiques entre deux invités, durant lesquels les points de vue s’opposeront ou se complèteront. Ils seront suivis de 30 minutes d’échanges avec la salle.

14h45 – 15h45
Les croisements disciplinaires et générationnels, une chance pour la création ?

Introduction par Anne Quentin, journaliste, auteure et critique

Quarante ans après les premières lois de décentralisation, qui ont créé les conditions de l’émergence pour les équipes artistiques, une nouvelle génération a tendance à s’affranchir de cet héritage. Comment les musiques de patrimoines et de création intègrent-elles, de gré ou de force, cette mutation ? Pluridisciplinarité, nouvelles technologies, relation au plateau transformée… autant d’enjeux au cœur du débat d’aujourd’hui.

Avec la participation de :

Fred Maurin, Artiste et Président de Grands Formats
Hortense Archambault, Directrice de la MC93 Bobigny

Arbitre :
Anne Quentin, journaliste, auteure et critique

16h – 17h
Droits culturels : véritable opportunité ou alibi marketing ?

Introduction par Emmanuel Négrier, Directeur de recherche au CNRS, CEPEL, Université de Montpellier 1

Dernièrement, la France a reconnu les droits culturels jusqu’à les inscrire dans le texte de la loi NOTRe. Néanmoins, sa mise en œuvre dans notre secteur reste floue. Interprétations et champ d’application sont souvent contradictoires et posent un grand nombre de questions.

Avec la participation de :

Fabienne Voisin, Directrice de l’Orchestre National d’Ile de France, Vice-Présidente des Forces Musicales
Stéphanie Thomas, Chargée des logiques territoriales nationales et européennes à la Fedelima (Fédération des lieux de musiques actuelles)

Arbitre :
David Jisse

17h00 – 17h30
Conclusions et clôture

Par un représentant d’Accord Majeur


 

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 32 autres abonnés